Dans les mots de Lynda Lemay

Dans les mots de Lynda Lemay

Vendredi 21 Mars à 20h30

Tarif général : 17€
Tarif réduit : 13€
Abonnés TCRA : 12€
Tarif MGEN : 12€
Tarif enfants : 10€
Tarif adhérent théâtre du rempart : 10€

 

Succès Festival Off 2019

 
 
 

 

Pour la première fois les textes de Lynda Lemay interprétés au Théâtre !
« Quand on était petites on rêvait de grandir, maintenant qu’on est vieilles on ne veut que se souvenir…. »
Rose et Marguerite, amies depuis l’enfance, reviennent sur les grandes étapes de leurs vies de femme à

travers une vingtaine de textes de chanson de Lynda Lemay, du Plus fort c’est mon père aux Souliers verts

en passant par Ceux que l’on met au monde.

De la petite fille à la vieille dame, elles seront tour à tour amoureuses, perdues, susceptibles,

aimantes, coquines, fidèles, trompées, égoïstes, écoeurées, excessives, excédées, en colère, en cloque,

en joie… Fières et heureuses de vous livrer leur vie bourrée de fautes.

Une comédie douce amère qui défie nos rêves d’enfants, questionne nos ratés, et fera de nos failles des trésors.

Sur scène un duo féminin, les mots de Lynda Lemay et une furieuse envie de passer du rires aux larmes.

Note d’intention créatrice du projet :

 Nous avons traversé dans plusieurs sens l’oeuvre de Lynda Lemay, nous nous sommes laissées bercer par la douceur, toucher par la poésie, la mélancolie, bouleverser par la douleur et consoler par l’amour.

Emues par ses chansons, nous avons eu cette envie folle d’adapter ses textes au théâtre, de les déshabiller de leurs musiques, pour ne garder plus que la puissance de ses mots.

Dans nos bouches, dans nos corps nous avons laissé raisonner ses mots, ses histoires, des histoires de femmes. Nous sommes devenues ces femmes, tour à tour l’amoureuse, la femme perdue, la femme en colère, la femme qui viellit, l’amie, la mère, la fille, la fille qui devient mère, la fille qui devient femme.

Au fil de nos essais s’est dessiné pour nous une évidence, nous voulions  raconter l’histoire de toutes les femmes, l’histoire de toutes les petites filles qui deviennent des vieilles dames, l’histoire de ces petites filles qui sommeillent toujours en chacune de nous.

Durant nos premières séances de travail, nous avons trés vite été touchées par la sensibilité du texte «Tu t’appelles Marguerite», nous aimions tellement camper les personnages des deux héroïnes, deux dames agées, amies depuis l’enfance. Peut-être car nous étions touchées par leur fragilité, leurs souvenirs, ou bien tout simplement par cette belle amitié qui les lient et qui sans doute faisait écho à la nôtre.

Sur une idée originale de Camille Agobian et Julie Rippert

Auteur : Lynda Lemay

Mise en scène : Nathalie Hardouin